Bouvier bernois - L'ÉLEVAGE FAMILIAL
L'Enclos aux Anges - Elevage de Bouviers Bernois
L'élevage familial
Que se cache t-il derrière l'expression
Ckiara de la clé aux loups
L'expression "amateur" n'est qu'un titre en soit. Il est lié au nombre de portées par an. Un éleveur amateur a le souci de préserver la race du Bouvier Bernois et la volonté de garder son excellent caractère et sa beauté. Ainsi, il n'aura qu'une ou deux portées maximum par an. Pour le bien être et la santé de sa lice (femelle reproductrice), il ne la fera pas reproduire  ni avant 18 mois ni après 7 ans (âge de la saillie). Une portée  devra être obligatoirement suivie d’un cycle  voir deux de repos  en cas de portée importante. Il ne fait se reproduire que de très bons sujets, et est très exigeant sur la qualité. Les petits sont élevés en famille, dorlotés, câlinés, socialisés et vivent avec leur maman jusqu'à leur départ
Les reproducteurs sont radiographiés et les radios sont lues par le lecteur officiel de L'AFBS. Les chiots sont vaccinés, vermifugés, pucés et tous inscrits au LOF
Le choix d'être éleveur amateur, est lié à une passion, un amour inconditionnel pour cette race
Ce sont des éleveurs, dont le bonheur est d'avoir de bons et beaux Bouviers Bernois vivant chaque jour à leur côté.



Bouvier bernois femelle à l'élevage

Pour ma part, j'ajouterais à cela que l'élevage familial étant une passion, ne représente pas une source principale de revenus pour l'éleveur. L'investissement, aussi bien physique que financier,  est conséquent. Chez nous, la santé et le bien être de nos Bernois représentent une priorité pour laquelle nous réalisons de nombreux sacrifices au détriment de notre vie privée (travail 7 jours/7, des mois entiers de nuits blanches lors des portées, certaines activités et loisirs sacrifiés, vacances rares, etc...). N'étant pas une grosse structure nous n'avons pas d'employés ou d'aide externe sur qui déléguer certaines tâches. Même en cas de maladie, nous ne pouvons pas nous mettre "en arrêt", nos chiens comptent sur nous tous les jours et toute la journée! C'est pourquoi j'estime qu'il s'agit d'un véritable métier, respectable et honorable, même si nous n'avons pas un gros rendement en reproduction avec des portées disponibles toute l'année, comme dans certains élevages professionnels (élevage dont l'activité représente la source principale des revenus, dont le cheptel atteint souvent plus de 50 chiens), nous n'en sommes pas moins sérieux et compétents. Peut-être même que c'est chez nous, éleveurs familiaux, que nous trouvons les meilleures conditions d'élevage avec des chiots en excellente santé, bien sociabilisés et entourés de beaucoup d'Amour!

Chiots bouvier bernois, élevage


Retour
Retour au menu. Les Bernois de l'enclos aux anges